Vous recherchiez les différences entre acide citrique et acide chlorhydrique, vous êtes au bon endroit !

Quelle est la différence entre l’acide citrique et l’acide chlorhydrique ?

Article publié le

Saviez-vous que votre produit phare, le bicarbonate de sodium, avait des rivaux ?

Étonnant mais vrai, et ses concurrents ne sont autres que l’acide citrique et l’acide chlorhydrique.

Du fait de leurs propriétés détartrantes, détachantes et nettoyantes, ces deux frères sont extrêmement convoités et appréciés du grand public.

À ce niveau, il vous semble facile de vous perdre dans le grand jargon du langage acide. Avec nous à vos côtés, impossible que vous soyez confus !

Acide citrique saupoudré et rondelle de citron

Un produit incontournable : l’acide citrique !

Dans cette rubrique, nous allons vous montrer les caractéristiques de chacun pour vous aider au mieux à discerner l’acide citrique de l’acide chlorhydrique.

Qu’est-ce que l’acide chlorhydrique ?

Autrefois connu sous le nom « d’esprit de sel » ou « d’acide muriatique », l’acide chlorhydrique est une solution incolore, inodore et aqueuse composée de chlorure d’hydrogène.

Sa formule HCL résulte de la réaction chimique des cations hydronium (H₃O⁺) et d’anions chlorure (CL) dans l’eau.

Il s’agit d’une solution particulièrement corrosive et toxique ayant un pH inférieur à 7.

L’acide chlorhydrique regorge de nombreux atouts. Il ne dégage aucune odeur et est un allié idéal pour entretenir votre maison. Avec cette description de l’acide chlorhydrique, vous pouvez déjà vous faire votre idée dessus. Maintenant, qu’en est-il de l’acide citrique ?

Qu’est-ce que l’acide citrique ?

L’acide citrique ou tricarboxylique est un acide faible, qui se présente sous la forme de petits cristaux, contenu principalement dans les agrumes. Sa formule chimique C6H8O7 est composée de carbone (C), d’hydrogène (H), et d’oxygène (O).

C’est un minéral naturel et agroécologique (qui facilite la bio-assimilation du phosphore par les plantes). Il est très aimé pour son rôle d’exhausser les goûts, nettoyer le linge, détartrer la rouille et les métaux etc…

La différence entre acide citrique et acide chlorhydrique

Comme dans toute famille, chaque personne a ses caractéristiques. Il en est de même avec l’acide chlorhydrique et l’acide citrique.

Le premier est un monoacide liquide ou une solution aqueuse tandis que le second est un végétal organique naturel faible, présent sous forme anhydre (cristallisé dans l’eau chaude) ou sous forme monohydratée (cristallisé dans une solution froide).


Les usages multiples de l’acide citrique et l’acide chlorhydrique

Tout comme le vinaigre blanc et le bicarbonate, l’acide citrique et l’acide chlorhydrique sont très prisés pour le nettoyage domestique. Tous deux accomplissent des tâches multi-usages :

Détartrer les WC

Lorsque le fond de votre cuvette passe du blanc au marron, il est nécessaire de procéder à un bon détartrage.

Dans le cas où vous faites usage de l’acide chlorhydrique, voici comment procéder : aérez vos toilettes et protégez-vous.

Versez l’équivalent d’un verre d’acide chlorhydrique dans la cuvette et fermez. Laissez agir entre une heure et une nuit en fonction de l’état de vos toilettes, rincez soigneusement pour supprimer toute trace d’acide.

Entretenir la maison

Étant donné qu’ils sont polyvalents, l’acide citrique et chlorhydrique vous permettront de nettoyer toutes les pièces de votre domicile, décrasser certaines surfaces et supprimer les traces de rouille…

Pour utiliser correctement l’acide citrique, diluez la poudre dans de l’eau ou pulvérisez 1 à 2 cuillères à soupe d’acide contenu dans un bocal sur les zones à laver.

Contrôler l'acidité

L’acide citrique et l’acide chlorhydrique sont des produits additifs, couramment utilisés dans les boulangeries.

Ils donnent lieu à la fabrication des engrais et des produits pharmaceutiques car ils contrôlent l’acidité des aliments et des boissons consommés.

En prenant soin de respecter les réglementations, les professionnels du domaine les dissolvent dans de l’eau ou les mélangent à d’autres produits pour obtenir le résultat attendu.

Maintenir un bon taux de pH

Ces deux acides maintiennent un bon niveau de pH pour vous offrir le confort dans votre piscine.

En plus, ils désincrustent facilement les saletés résiduelles, même dans les espaces difficiles. Aucune trace et odeur désagréable ne reste après leur passage.

Le dosage recommandé est d’environ 10mL d’acide chlorhydrique par m³ pour faire baisser de 0.3 le pH.

Conseil : Si vous craignez de ne pas respecter les quantités appropriées, pour éviter l’excès d’acidité dans votre piscine, vous pouvez avoir recours à un produit correcteur de pH.

Puisque l’acide citrique et chlorhydrique sont, corrosifs et inflammables, leur manipulation nécessite une grande vigilance.


Quelques précautions à respecter lors de l’utilisation de ces acides

  • Lisez attentivement la notice d’utilisation
  • Évitez de les mettre à proximité des métaux pour qu’ils n’explosent pas
  • Équipez-vous au préalable des éléments de protection (gants, lunettes, bottes…) pour ne pas vous brûler ou irriter votre peau et vos yeux.
  • Gardez-les dans un espace aéré et hors de portée des enfants.

A la lecture de cet article, nous espérons que vous avez bien cerné la nuance entre l’acide citrique et l’acide chlorhydrique. Selon vos différents souhaits et besoins, c’est à vous de sélectionner l’acide qui vous convient le mieux.

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos derniers articles, conseils et promotions gratuitement

À lire aussi :

Comment entretenir sa salle de bain avec des produits ménagers d’origine naturelle ?
Prendre soin de sa salle de bain est aussi important, venez décourvrir nos astuces à travers cet article !
Pourquoi le bicarbonate de soude enlève les odeurs ?
Vous connaissez sûrement les nombreuses propriétés du bicarbonate de soude, mais saviez-vous ceci ?
Comment se débarrasser des poux rouges ?
Vous avez besoin d'une solution pour vous débarrasser des poux rouges de vos animaux à plumes, nous vous proposons cet article.