Espace Presse de la Compagnie du Bicarbonate

Espace presse Compagnie du bicarbonate

  1. "La rétro-innovation par le Bicarbonate" Cahier Aisne Développement 2014

    Article à télécharger en cliquant sur le lien.

    Article la Compagnie du Bicarbonate - Cahier Aisne Développement 2014

     

  2. Forte de ses 10.300 clients particuliers recensés en 3 ans, la Compagnie du Bicarbonate s’oriente vers les professionnels pour leur proposer 36 produits exclusifs

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Chauny, le 20 février 2014

    Forte de ses 10.300 clients particuliers recensés en 3 ans, la Compagnie du Bicarbonate s’oriente vers les professionnels pour leur proposer 36 produits exclusifs

    Créée en 2010 par Nicolas Palangié, la Compagnie du Bicarbonate poursuit son essor. Les quelque 200 produits qu’elle propose dont 36 références uniques ont convaincu plus de dix mille particuliers et une cinquantaine de professionnels. Bien implantée sur le web, en lien direct avec les consommateurs, la société s’oriente aujourd’hui vers les professionnels et les réseaux de distribution spécialisés pour se développer et pour leur apporter de nouvelles solutions en matière d’écologie pragmatique.

    Responsable du développement pendant huit ans chez Solvay, le plus grand fabricant mondial de bicarbonate de sodium - dénommé aussi bicarbonate de soude -, Nicolas Palangié a décidé de lancer sa propre activité en 2010 sous l’appellation «Compagnie du Bicarbonate ».

    Véritable ambassadeur du bicarbonate, il prévoit que cette molécule deviendra indispensable à la vie quotidienne des français. Cette dernière est déjà incontournable en Italie et aux Etats-Unis d’Amérique où respectivement environ vingt mille et cent mille tonnes par an sont utilisées dans les foyers.

    Pour promouvoir le bicarbonate en France, Nicolas Palangié dévoile les secrets de cette molécule aux multiples usages sur le blog www.monbicarbonate.fr. Ce dernier cumule avec le site internet de la société www.compagnie-bicarbonate.com plus d’un million de visites en 2013. Nicolas Palangié a aussi écrit un livre intitulé « Bicarbonate : un concentré d’astuces », paru en 2011 aux Editions Eyrolles et vendu à plus de 30.000 exemplaires (nouvelle édition attendue au 1er trimestre 2014).

    Grâce à son travail, chacun peut découvrir les propriétés du bicarbonate qui en font un produit polyvalent, économique et écologique ; présent à l'état naturel, nécessaire à la vie, sans toxicité pour l’homme, les animaux et l'environnement.

    Recharge bicarbonate 1,5 kg
    Recharge bicarbonate 1,5 kg

    En parallèle de ses efforts de pédagogie, son entreprise, fidèle à sa devise, « sûr, simple et sensé », offre une gamme d’environ 200 produits dont 36 exclusifs, à partir de bicarbonate fabriqué en France et de qualité alimentaire pour une sécurité d’utilisation optimale. Ils concernent la cuisine et la gastronomie, l’entretien du linge et de la maison, le jardinage, le bricolage, les animaux et les soins du corps.

    Ces produits présentés à des prix accessibles bénéficient d’un bouche à oreille permanent. Les particuliers se montrent très fidèles : plus d'un tiers des clients réitèrent leurs commandes. Quant aux professionnels, aucun d’entre-eux n’a cessé de collaborer avec la Compagnie du Bicarbonate depuis son lancement en 2010.

    La Compagnie du Bicarbonate donne la priorité à l’emploi local. Ainsi, 90% de l’offre produits est fabriquée en France. Elle n’utilise que des ingrédients ayant fait la preuve de leur innocuité sur la santé et l’environnement. Les emballages, réutilisables et recyclables, sont réduits au strict minimum.

    En trois ans, la société est devenue une référence en matière de vente de bicarbonate et de produits écologiques, économiques et « malins ».  Nicolas Palangié a su s’entourer d’une équipe pluridisciplinaire et d’un réseau, dont un médecin dermatologue associé.

    Le sérieux et la qualité de l’offre commerciale est reconnue, notamment par d’autres experts des produits naturels tels que Régine Quéva, elle aussi auteur d’un livre sur le bicarbonate. Conférencière, animatrice d'ateliers de cuisine aux algues, de cosmétiques et de produits d'entretien naturels, l’écriture de son ouvrage fût l’occasion de se rapprocher de Nicolas Palangié.

    Aujourd’hui, cette amoureuse de la nature lui commande l’ensemble du bicarbonate qu’elle utilise pour ses ateliers. Elle introduit ce produit auprès de ses stagiaires par la confection d’un dentifrice et démontre très concrètement les autres utilisations possibles. Régine Quéva recommande la Compagnie du Bicarbonate autour d’elle.

    Face au succès commercial rencontré, la Compagnie du Bicarbonate s’efforce de se faire connaître des nombreux professionnels de la jardinerie, des animaleries et du bricolage, des produits bio, du nettoyage, du secteur public etc. afin de leur proposer les 36 produits exclusifs développés par la société.

    Contact presse :

    Nicolas Opigez - Tel. 06.84.97.39.18 - Courriel : nicolas.opigez@gmail.com

     Communiqué de presse en téléchargement:

    Communiqué de presse Compagnie du Bicarbonate 20 02 14

  3. "Bicarbonate: maman, je n'ai rien aux dents!" Génération Plus décembre 2013

     

    Article la Compagnie du Bicarbonate - Génération Plus Décembre 2013

    A télécharger.

  4. "Une pincée magique" Bio Info septembre 2013

    Article la Compagnie du Bicarbonate - Bio Info septembre 2013

  5. "Le chlorure de magnésium" Epanews 20/02/2013

    Le chlorure de magnésium

    Le chlorure de magnésium contre la grippe et la gastro-entérite

    Saviez-vous que notre corps à un plus grand besoin de magnésium que de calcium ? Dans son ouvrage intitulé "Chlorure de Magnésium", éd. Eyrolles, Nicolas Palangié nous dit tout sur le Chlorure de magnésium.

    Le magnésium est un oligo-élément essentiel de notre alimentation dont les quantités sont trop faibles dans l'agriculture non bio pour couvrir nos besoins. En plus d’être un excellent antiseptique, cicatrisant, relaxant et décongestionnant, le chlorure de magnésium est LE remède naturel inégalable contre les maux d’hiver.

    Chlorure de magnésium contre la gastro-entérite

    Aucun de nous n’est à l’abri de la fameuse gastro-entérite ou grippe intestinale qui sévit sur un mode épidémique une à deux fois par an. Cette maladie aux symptômes peu glamours peut être soignée grâce à une cure de magnésium. Paradoxalement, même si ce dernier est utilisé comme laxatif, il n’aggrave pas la diarrhée mais la, au contraire, disparaitre plus rapidement.
    Que vous ayez une gastro-entérite d’origine virale, bactérienne ou due à un parasite du système digestif, le chlorure de magnésium activera vos défenses naturelles et évacuera les microbes.

    Plan d'attaque :

    Dès les premières manifestations, prendre 1 verre de chlorure de magnésium, puis un deuxième 3 heures plus tard. Vous espacerez ensuite de 6 heures, puis de 8 heures et de 12 heures en fonction de la tolérance de l’organisme. N’oubliez pas de boire abondamment, le corps a tendance à se déshydrater lors des gastro-entérites.

    Le chlorure de magnésium pour soigner la grippe

    Tout comme la gastro-entérite, la grippe fait partie de ces maux hivernaux qui peuvent clouer au lit. Le meilleur moyen d’éviter plusieurs jours sous la couette reste la prévention ! C’est là que le Chlorure de Magnésium se révèle être un allié précieux. Commencer une cure avant le grand froid permet à votre système immunitaire de mieux résister aux virus.

    En prévention :

    Prendre 1 à 2 verres de chlorure de magnésium par jour pendant 3 semaines. Puis réduire les prises, soit 1 verre tous les 2 jours puis ½ verre tous les 2 jours.

    Le chlorure de magnésium contre rhume, sinusite, angine, maux de gorge

    Les rhumes et angines sont aussi des petits virus que l’on rencontre souvent pendant l’hiver. Ils se manifestent par une irritation des sinus ou de la gorge qui gêne la respiration.
    La aussi, pensez prévention ! Les cures de chlorure de magnésium sont très efficaces et freineront considérablement ces microbes présents partout autour de vous.

    Il est encore temps d’adopter le reflexe magnésium !

    Bon à savoir :

    La prise de magnésium est compatible avec un traitement homéopathique et la phytothérapie.
    Le chlorure de magnésium qu’il soit pur ou dilué est très sensible à l’humidité. Après ouverture, il faudra le consommer rapidement.
    Après une cure de chlorure de magnésium, vos cheveux seront plus brillants, vos ongles moins cassants et vous ressentirez beaucoup moins la fatigue.

    Conseils issus du livre de Nicolas Palangié, "Chlorure de Magnésium" des éditions Eyrolles.

     

  6. "Le chlorure de magnésium contre la grippe et la gastro-entérite" Femininbio.com 31/01/2013

    Femininbio.com

    Saviez-vous que notre corps à un plus grand besoin de magnésium que de calcium ? Dans son ouvrage intitulé "Chlorure de Magnésium", éd. Eyrolles, Nicolas Palangié nous dit tout sur le Chlorure de magnésium.

    Le magnésium est un oligo-élément essentiel de notre alimentation dont les quantités sont trop faibles dans l'agriculture non bio pour couvrir nos besoins. En plus d’être un excellent antiseptique, cicatrisant, relaxant et décongestionnant, le chlorure de magnésium est LE remède naturel inégalable contre les maux d’hiver.

    Chlorure de magnésium contre la gastro-entérite

    Aucun de nous n’est à l’abri de la fameuse gastro-entérite ou grippe intestinale qui sévit sur un mode épidémique une à deux fois par an. Cette maladie aux symptômes peu glamours peut être soignée grâce à une cure de magnésium. Paradoxalement, même si ce dernier est utilisé comme laxatif, il n’aggrave pas la diarrhée mais la, au contraire, disparaitre plus rapidement.
    Que vous ayez une gastro-entérite d’origine virale, bactérienne ou due à un parasite du système digestif, le chlorure de magnésium activera vos défenses naturelles et évacuera les microbes.
    Plan d'attaque :
    Dès les premières manifestations, prendre 1 verre de chlorure de magnésium, puis un deuxième 3 heures plus tard. Vous espacerez ensuite de 6 heures, puis de 8 heures et de 12 heures en fonction de la tolérance de l’organisme. N’oubliez pas de boire abondamment, le corps a tendance à se déshydrater lors des gastro-entérites.

    Le chlorure de magnésium pour soigner la grippe

    Tout comme la gastro-entérite, la grippe fait partie de ces maux hivernaux qui peuvent clouer au lit. Le meilleur moyen d’éviter plusieurs jours sous la couette reste la prévention ! C’est là que le Chlorure de Magnésium se révèle être un allié précieux. Commencer une cure avant le grand froid permet à votre système immunitaire de mieux résister aux virus.
    En prévention :
    Prendre 1 à 2 verres de chlorure de magnésium par jour pendant 3 semaines. Puis réduire les prises, soit 1 verre tous les 2 jours puis ½ verre tous les 2 jours.

    Le chlorure de magnésium contre rhume, sinusite, angine, maux de gorge

    Les rhumes et angines sont aussi des petits virus que l’on rencontre souvent pendant l’hiver. Ils se manifestent par une irritation des sinus ou de la gorge qui gêne la respiration.
    La aussi, pensez prévention ! Les cures de chlorure de magnésium sont très efficaces et freineront considérablement ces microbes présents partout autour de vous.
    Il est encore temps d’adopter le reflexe magnésium !
    Bon à savoir : 
    • La prise de magnésium est compatible avec un traitement homéopathique et la phytothérapie.
    • Le chlorure de magnésium qu’il soit pur ou dilué est très sensible à l’humidité. Après ouverture, il faudra le consommer rapidement.
    • Après une cure de chlorure de magnésium, vos cheveux seront plus brillants, vos ongles moins cassants et vous ressentirez beaucoup moins la fatigue.
    Conseils issus du livre de Nicolas Palangié, "Chlorure de Magnésium" des éditions Eyrolles. 
  7. "La Compagnie du Bicarbonate, success story d’un pure player" Picardie Information 21/12/2012

    Picardie Information

    Créés en 2010, le site e-commerce et le blog de la Compagnie du Bicarbonate ont accueilli plus de 45 000 visiteurs et atteint 130 000 pages vues.

     

    Buzz. « Il ne faut pas s’emballer, insiste Nicolas Palangié, fondateur. Ces chiffres paraissent bons mais témoignent de réalités contrastées. Le « buzz  » autour du bicarbonate ne cesse de croître, c’est à la fois un atout et un risque non négligeable. Il y a d’autres enjeux…
    « Nos produits n’ engendrent que de faibles marges, et nous devons développer les volumes tout en maintenant la qualité de contact et de service pour nos clients, grâce à une logistique de plus en plus professionnelle et le développement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée. »
    « Même si nous sommes des  »pure players », conclut Nicolas Palangié. Le coeur de notre métier n’est pas seulement sur Internet, nous avons aussi une activité de fabrication et de R&D. » Le bicarbonate, produit
    économique, dénué de toxicité, se prête à de nombreuses applications pour l’individu, pour le jardin ou le
    bricolage.

     

    EM
    Eugénie Masson
    03 23 06 01 91
    e.masson@aisne.cci.fr

  8. "NaHCO3 : formule magique du bicarbonate" ile-reunion.pressecologie.com 23/08/2012

    Eco-consommation

     

    L’ingrédient chouchou de nos grands-mères redevient le produit "multi-tâches" d’aujourd’hui. Après avoir été, il y a 5 000 ans, un must du vanity de Néfertiti et Cléopâtre, la magique poudre blanche trône à nouveau parmi les produits phare de la beauté, de l’hygiène, de la santé, du ménage, de la cuisine, du bricolage, du jardinage, et même du soin aux animaux. Efficace, écologique et économique, le bicarbonate fait son retour en force. Sa carrière ne fait que (re)commencer...

    A ne pas confondre avec ses cousins : soude et cristaux de soude

    Bicarbonate de soude... Cette appellation est erronée, même si c’est sa dénomination la plus commune. Son véritable nom est bicarbonate : sel de sodium. C’est lui aussi que l’on retrouve sous le nom de carbonate acide de sodium dans l’industrie agroalimentaire et les pâtisseries industrielles notamment.

    Il ne doit surtout pas être confondu avec la soude caustique (ou hydroxyde de sodium), un corrosif très agressif qui peut provoquer de graves brûlures et endommager la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives. La soude représente aussi une menace pour la faune et la flore aquatiques (une forte concentration dans l’eau entraîne une élévation du pH qui peut être nocive à la vie aquatique).

    Au contraire, le bicarbonate n’est pas toxique pour un sou, ni pour l'environnement ni pour la santé, et est biodégradable rapidement. En chimie, il est appelé hydrogénocarbonate de sodium dont la formule est NaHCO3.

    A ne pas confondre non plus, avec son autre cousin : le carbonate de sodium, connu sous les noms de cristaux de soude ou cristaux à lessive. Le carbonate est plus corrosif que le bicarbonate, sans effet nocif sur l'environnement. Mais il peut être irritant pour la peau, il est donc vivement conseillé de le manipuler avec des gants.

    D’où vient le bicarbonate ?

    Nicolas Palangié, spécialiste du sujet (ancien responsable du développement chez Solvay, le plus gros producteur mondial de bicarbonate) explique que le bicarbonate naît de la rencontre du gaz carbonique de l'atmosphère et de l'eau salée. On le trouve dans les océans et sous forme de minéraux (Sources : Le Dictionnaire à tout faire du bicarbonate de Inès Peyret).

    Plusieurs procédés de fabrication existent dans le monde, selon la nature des ressources présentes. Aux États-Unis, le bicarbonate est extrait du trona, composé de bicarbonate de sodium pour moitié et de carbonate de sodium ; on le trouve aussi sous sa forme minérale naturelle, appelée nahcolite ; en Europe, il est obtenu à partir du calcaire et du sel de gemme ou encore du sel de mer.

    Connu classiquement pour apaiser les maux d’estomac, le bicarbonate est aussi et surtout la "star" du blanchiment des dents, de la beauté et de la propreté du corps, capable aussi d’apaiser les piqûres, coupures, brûlures, soulager les courbatures ou rhumatismes. La journaliste Inès Peyret, auteur de la collection "À tout faire", énumère les 47 maux quotidiens qu’il permet de soulager dans son ouvrage Le dictionnaire à tout faire du bicarbonate - 1001 usages du bicarbonate ou sel de sodium.

    Ce nettoyant universel est aussi le champion pour rendre la maison rutilante et parfumée, de la cave au grenier, éliminer les taches les plus tenaces, neutraliser les odeurs, et dans la cuisine pour la préparation des aliments, l’amélioration ou création de recettes (par exemple, un gâteau sans œufs) tout en restant un incontournable du bricolage et du jardinage - en tant qu’insecticide, fongicide, pesticide et herbicide naturel.

    Comment le choisir ?

    Le bicarbonate technique et celui destiné à l'alimentation animale sont deux formes moins pures à utiliser uniquement pour le ménage et le bricolage, détaille Nicolas Palangié.

    Le bicarbonate alimentaire est le plus polyvalent (on peut l'utiliser pour le ménage, la cuisine, l'hygiène). On peut se le procurer en boutique bio ou en supermarché.

    Le bicarbonate pharmaceutique : la forme la plus pure, mais aussi la plus chère.

    Le bicarbonate est à conserver dans un récipient hermétique.

    Découvrez les 1001 usages du bicarbonate

    Santé : calme les douleurs d’une indigestion, soulage les piqûres d’abeille et de guêpe, de puce, d’autres insectes identifiés ou non, ainsi que celles des méduses, calme vos courbatures, rend les dents plus blanches et les détartre...

    Hygiène/beauté : élimine les résidus de laque, gel et autres produits pour les cheveux, donne la peau douce...

    Maison : remplace votre poudre à récurer pour les plans de travail, les planches à découper, le carrelage, l’évier en inox, la robinetterie, la plaque de cuisson, le four, les filtres de la hotte aspirante, la baignoire, le carré de douche, le lavabo, les toilettes, etc, fait briller vos verres, carafes et vases avec du bicarbonate, rend la purée plus légère, enlève les insectes collés sur le pare-brise et les phares...

    Jardin : rend vos tomates plus sucrées et fait fuir les insectes, élimine l’herbe ou les mauvaises herbes, éloigne les fourmis, les pucerons, les araignées rouges et les mouches blanches...

    Le bicarbonate de sodium et ses 1 001 usages... on avouera ne pas les avoir comptés, mais ce qui est sûr, c’est qu’on peut lui décerner la palme de la polyvalence...

    Le Dictionnaire à tout faire du bicarbonate de Inès Peyret est publié aux Editions du Dauphin (Collection Vie pratique)

    Crédits photo : Can Stock Photo Inc. / frannyanne

  9. "Trosly-Loire Le bicarbonate, une panacée " L'Union 06/06/2012

    L'Union

    L'association Famille rurale de Coucy-le-Château a organisé, samedi matin, une conférence d'information sur le bicarbonate de sodium en y invitant Nicolas Palangié qui a une longue expérience scientifique et pratique du produit.
    Devant le public accueilli dans la salle des fêtes de Trosly, très intéressé et curieux « d'en savoir plus », le conférencier explique, pendant deux bonnes heures, « tout sur le bicarbonate ».
    D'abord, sa composition chimique, son histoire, son utilisation dans le monde entier et ses caractéristiques qui en font « un produit indispensable à l'équilibre et à la protection de tous les êtres vivants ».
    On peut s'en servir en cuisine et en gastronomie, il est de plus en plus fréquemment utilisé dans les soins corporels et produits de beauté.
    Un produit écologique
    En plus, il est utile dans l'entretien de la maison et du jardin « pour ses fonctions désodorisantes, allergènes et nettoyantes ».
    Nicolas Palangié, n'en fait pas « un produit miracle » mais souligne son utilité « simple, efficace et écologique ».
    Lui-même est à la tête d'une Compagnie du bicarbonate, basée à Chauny, société qui commercialise des produits dans toute la France mais aussi en dehors de l'Hexagone. « Il y a peu, nous avons expédié une tonne de produits à l'Université de Saint-Pierre, à la Réunion, qui travaille sur les micro-organismes. »
    Pour terminer, il présente son livre, intitulé Bicarbonate (bien sûr) : « Un vrai concentré d'astuces pour votre maison, votre santé et votre beauté ».
    Pour en savoir plus, cliquez monbicarbonate.fr ou compagnie-bicarbonate.com

  10. "Journée champêtre à la Communauté du Val de l'Ailette" L'Union 15/05/2012

    L'Union
    Par
    Graziella BASILE
    Gbasile@journal-lunion.fr

    Après Pont-Saint-Mard l'an dernier, c'est à Bichancourt que la communauté du Val de l'Ailette proposait dimanche sa journée champêtre.

    LA journée organisée dimanche par la communauté de communes du Val de l'Ailette a bénéficié d'un temps très ensoleillé et pour les participants aux différentes animations, le plaisir n'a ainsi eu que plus de saveur.
    Plus d'une vingtaine de personnes ont pris part à la randonnée animée par le CPIE de Merlieux dans la matinée. Noëlle Ridoux, présidente de Famille rurales de Coucy-le-Château était de la partie et, pour ne pas en rester au stade du « avec cette plante, on peut faire… », elle est passée à la pratique. Ainsi à la table du déjeuner pouvait-on déguster de la tarte aux orties et du gâteau au lierre terrestre. « En plus des qualités, ça agrémente, ça égaie le quotidien », lance-t-elle. Aux tables alentours chacun avait emporté dans sa musette des produits du terroir, dont le fromage du pays voisin, le Manicamp, qui a circulé de table en table.

    Des produits sains
    Les discussions étaient variées, comme la nourriture, mais tournaient souvent autour de l'alimentation. « On se pose beaucoup de questions, mais les réponses sont dans l'assiette. C'est la base », remarque Jean-Pierrre, alors que Noëlle Ridoux engage la conversation sur le thème de l'eau, comment rendre sa consommation attrayante ? Dans le cadre des échanges de savoir, un atelier est programmé sur le bicarbonate. L'intervenant, Nicolas Palangié participait à cette journée en famille. Implantée sur Chauny, la Compagnie du bicarbonate, qu'il dirige, vend aux particuliers par Internet et aux professionnels.
    Surtout connu pour son utilisation en cuisine, le bicarbonate peut être utilisé dans beaucoup d'autres implications. À l'issue de ce pique-nique partagé dans la pâture, les participants ont pu visiter l'exploitation de Philippe Benoît, maraîcher de Bichancourt dont la production sert à alimenter les Amap (Association pour le maintien de l'agriculture paysanne) du secteur.

    L'union l'Ardennais

Articles 91 à 100 sur un total de 108