Le bicarbonate sans sodium, c'est possible. A la découverte du bicarbonate de potassium.

Comment profiter des bienfaits de l'ion bicarbonate sans apport de sodium

Extraits du livre "Bicarbonate: un concentré d'astuces"  © Editions Eyrolles. Tous droits réservés.

Revenons donc sur l'épineux sujet du sodium apporté par le bicarbonate de sodium (bicarbonate de soude). Pour tous les utilisateurs de bicarbonate qui l'utilisent dans la cuisine ou dans le cadre de la lutte contre l'acidose métabolique, c'est une vraie question.

Le problème c'est que notre alimentation est déjà très (trop) riche en sel et donc en sodium, source majeure de problèmes de santé (hypertension artérielle en particulier) surtout lorsqu'il est combiné à des aliments trop gras. Je reçois donc très régulièrement des questions relatives à l'apport de sodium lié à l'ingestion de bicarbonate de sodium. Plusieurs études semblent prouver que le sodium combiné au bicarbonate (Na+ et HCO3-) n'induit pas pour l'organisme les effets néfastes du sodium combiné au chlore (Na+ et Cl-), en particulier dans les eaux de boisson. Le sujet étant particulièrement délicat et toute erreur d'interprétation pouvant être lourde de conséquence pour des milliers, voire des millions de personnes, et n'étant pas moi-même médecin, je préfère toujours retenir le principe de précaution et me limiter à faire référence au taux de sodium de la molécule de bicarbonate (27,4 % environ du poids) comparé à celui du sel (39, 3 % environ). Ces mesures sont d'ailleurs à prendre avec réserve, dans la mesure ou un dosage à la maison, basé sur le poids, est tributaire de la précision de la balance et du degré d'humidité du sel ou du bicarbonate, les deux n'ayant pas la même hygroscopicité (tendance à se charger en eau de l'atmosphère).

Ceci explique que, dans ce contexte, le bicarbonate de potassium peut parfois présenter un intérêt en alternative au bicarbonate de sodium. De nombreux sportifs, et en particulier les culturistes (spécialistes de la musculation), consomment régulièrement du bicarbonate de potassium pour favoriser la récupération musculaire et neutraliser l'acidose liée à une consommation excessive de certains compléments alimentaires sur-protéinés. L'augmentation de la masse liée à la pratique sportive se fait en effet toujours par une combinaison de myocytes (cellules musculaires) et d'adipocytes (cellules graisseuses). La consommation de bicarbonate (de sodium comme de potassium) favorise, selon les spécialistes de la musculation, la prise de masse maigre, aussi appelée masse sèche (par opposition à la masse grasse…). Quoi qu'il en soit, l'excès de potassium (hyperkaliémie) peut être aussi dangereux que sa carence, sur le plan cardiaque en particulier.