Le bicarbonate de soude n'est pas qu'un produit de Grand-Mère, c'est clair ! Mais il peut aider les Seniors à soulager quelques-uns des petits bobos caractéristiques de la maturité.

Les « seniors » et le bicarbonate

Extraits du livre "Bicarbonate: un concentré d'astuces"  © Editions Eyrolles. Tous droits réservés.

L’espérance de vie n’a jamais été aussi élevée qu’aujourd’hui et une proportion importante de nos seniors est heureusement dans une forme éblouissante. Néanmoins, la progression très nette de maladies graves comme le cancer et de maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson…) préoccupe le monde médical, les pouvoirs publics et la communauté dans son ensemble. Le vieillissement de la population ne peut être le seul facteur invoqué, et l’exposition de nos organismes à des « cocktails » chimiques de plus en plus complexes et de moins en moins maîtrisés est soupçonné d’avoir une lourde part de responsabilité (combinaison de substances chimiques ingérées à travers les médicaments, les compléments alimentaires, les additifs alimentaires, les Composés Organiques Volatils de nos locaux, la pollution atmosphérique, l’eau…).

Il faut bien reconnaître que personne, y compris nos plus brillants médecins et biochimistes, n’est plus capable de prévoir précisément quelles quantités de ces molécules sont absorbées par notre organisme, et surtout comment elles réagissent entre elles et dans quelle mesure elles perturbent notre métabolisme.

En adoptant le bicarbonate le plus tôt possible et pour le plus d’utilisations possibles, on limite d’autant l’ingestion et l’exposition à ces molécules complexes en leur substituant un minéral simple, dont l’innocuité et la biodégradabilité sont établies de longue date. Parce que sécurité rime souvent avec simplicité, le bicarbonate peut être une des clés d’un vieillissement plus serein et d’une santé préservée le plus longtemps possible. Il suffit pour s’en persuader d’interroger les seniors « aficionados » du bicarbonate et de constater la fermeté de leurs convictions quant à l’utilité du bicarbonate…

Appareils dentaires :

Bien que le bicarbonate contribue à la conservation de bonnes dents, les appareils dentaires deviennent fréquents à partir d’un certain âge… Faire tremper les appareils dentaires dans un verre d’eau tiède dans lequel on aura dissout 1 cuillère à café de bicarbonate le nettoiera efficacement. Compléter si nécessaire en frottant l’appareil avec une brosse humide sur laquelle on aura saupoudré un peu de bicarbonate.

Mycoses des ongles de pieds :

Les onychomycoses (mycoses des ongles) deviennent plus fréquentes avec l’âge (on considère que 25 à 30 % des plus de 60 ans seraient touchés !). Le pouvoir fongistatique du bicarbonate peut être très utile !

  • Des bains de pieds réguliers au bicarbonate (2 cuillères à café, soit 10 g, par litre d’eau) permettent d’imprégner la peau et les ongles de bicarbonate et de rendre le milieu moins favorable à la croissance de mycoses.
  • Le bicarbonate n’est pas un médicament. Les mycoses nécessitent de consulter un médecin.