Le Bicarbonate est l'ami et l'allié de Maman et de Bébé

Bébé et le bicarbonate

Extraits du livre "Bicarbonate: un concentré d'astuces"  © Editions Eyrolles. Tous droits réservés.

Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) est un allié précieux pour une maison saine pour les tout-petits

De plus en plus de mamans cherchent à protéger leur bébé des sources de pollution modernes, et ce dès sa conception. Le bicarbonate peut l’y aider à plusieurs niveaux. D’abord, en contribuant à l’hygiène de l’environnement de la maman et du bébé sans recours à des détergents potentiellement irritants et allergisants (on considère de plus en plus que les enfants développent des allergies très tôt, lorsqu’ils sont confrontés à des Composés Organiques Volatils issues des produits d’entretien). Ensuite, en permettant de soulager certains petits « bobos » caractéristiques de la petite enfance.

Précautions contre la toxoplasmose :

Les futures mamans sont généralement bien informées sur les risques liées à la toxoplasmose, qui peut entraîner des séquelles irréversibles sur le bébé si elle la contracte pendant la grossesse. Une hygiène très rigoureuse doit impérativement être observée lors de la consommation de fruits et légumes, qui doivent être lavés avec soin. En Italie, pays grand consommateur de fruits et légumes frais (c’est ce qui fait une partie de la richesse de sa gastronomie !), les futures mamans découvrent ou re-découvrent souvent le bicarbonate à ce moment de leur vie… pour ne plus jamais l’abandonner ensuite !

Lavage des fruits et légumes :

  • Diluer 3 cuillères à café de bicarbonate dans l’eau et laisser tremper les fruits et légumes 10 min (surtout ceux qui ont des surfaces irrégulières comme le chou-fleur, le brocoli, la salade), puis rincer.
  • Attention : le bicarbonate n’est pas un désinfectant, il contribue à améliorer le simple lavage à l’eau en décrochant les impuretés qui servent de support aux bactéries, aux résidus de pesticides, et éventuellement aux particules radioactives.

Gerçures des mamelons:

Pour soulager les mamelons gercés par l’allaitement, faire bouillir 1 litre d’eau, ajouter 1 cuillère à soupe (15 g) de bicarbonate dans l’eau tiède, et faire des compresses avec cette eau bicarbonatée sur les mamelons. Nettoyer à l’eau avant l’allaitement pour éviter le goût légèrement salé qui pourrait déranger bébé avant son repas !

Irritations et érythème fessier :

Il s’agit d’un phénomène à priori bénin mais qui peut beaucoup faire souffrir les bébés. Le bicarbonate, en combattant l’excès d’acidité produit par les urines et en contribuant à assainir la peau en la protégeant de la surinfection, soulage les démangeaisons de bébé. D’autre part, en « abattant » le calcaire de l’eau (nos eaux de conduites sont en grande majorité calcaires en France), il la rend moins irritante pour les peaux fragiles.

  • Mode d’emploi : ajouter 1 à 2 cuillères à café par litre d’eau du bain. Il n’est pas nécessaire de rincer.
  • Si vous ne constatez pas rapidement (sous 2 ou 3 jours) une amélioration de l’état de la peau de bébé, commencez d’abord par rincer après le bain, puis cessez complètement l’utilisation du bicarbonate s’il n’y a toujours pas d’amélioration.

Muguet :

Le « muguet » est provoqué par la prolifération d’une levure très commune appelée Candida albicans. Le lait entretient un milieu acide dans la bouche de bébé et le bicarbonate fait remonter le pH (potentiel hydrogène) vers la neutralité, alors que les levures et les mycoses préfèrent un environnement acide.

  • Mode d’emploi : appliquer une eau bicarbonatée préalablement bouillie sur la langue, l’intérieur des joues et la mâchoire (faire bouillir l’eau, attendre qu’elle devienne tiède puis ajouter 1 cuillère à café soit 5 g de bicarbonate pour l’équivalent d’un grand verre d’eau soit 150 ml). Cette application peut se faire avec un coton tige. Il convient d’être extrêmement prudent pour que le bébé ne risque pas d’avaler le coton tige (toujours vérifier que le coton est bien accroché à la tige).
  • On peut également utiliser une compresse stérile que l’on passera doucement dans la bouche de bébé, en prenant un morceau assez gros pour que le bébé ne puisse pas l’avaler. Répéter après chaque tétée pendant quelques jours (s’il n’y a pas d’amélioration après 3 à 4 jours, ne pas insister).
  • Ne pas faire avaler l’eau bicarbonatée au bébé. Conserver l’eau bicarbonatée au réfrigérateur, dans un récipient alimentaire propre, pas plus de 4 jours.
  • L’utilisation du bicarbonate (qui n’est pas un médicament) ne dispense pas de consulter un pédiatre ou un médecin.

Hygiène de l’environnement de bébé:

La présence d’un bébé à la maison implique une hygiène renforcée, le bicarbonate peut y contribuer sans risque d’intoxication pour vous ou votre bébé.

Chambre de bébé

Nettoyage des jouets de bébé :

Ajouter 1 cuillère à café (5 g) de bicarbonate à l’eau de nettoyage. Si nécessaire, laisser tremper avant de frotter, puis bien rincer et sécher.

Lessive des couches et des habits de bébé :

Les couches (pour les mamans écologiques qui ont eu le courage de revenir aux couches en tissus), et parfois les habits de bébé doivent subir un lavage renforcé pour être débarrassées de leurs odeurs (les odeurs des petits renvois par exemple). Ajouter 2 cuillères à soupe de bicarbonate à la lessive liquide ou en poudre (il sera peut être possible en contrepartie de baisser la dose de lessive, tentez de le faire progressivement).

Stockage des couches en tissus et des habits avant lavage :

Pour bloquer le dégagement des odeurs, saupoudrez de bicarbonate à chaque ajout des habits dans le bac à linge sale. Introduisez-les ensuite avec le bicarbonate dans la machine à laver. Il faut stocker les couches et les habits dans un bac séparés.

Si vous possédez une poubelle à couches jetables : il est parfois recommandé de jeter les couches de bébé dans une poubelle spéciale hermétique. En cas de dégagement d’odeurs, saupoudrer régulièrement de bicarbonate.

Limiter le développement des allergènes:

Saupoudrer uniformément le matelas de bicarbonate (environ une cuillère à soupe, soit 15 g, pour un matelas de lit de bébé), bien répartir et faire pénétrer dans les fibres, laisser agir au moins 4 heures et bien aspirer. Remettre par-dessus l’alèse et le drap. Il est possible de procéder de la même façon sur les moquettes et tapis (compter 20 g/m2 de tapis ou moquette). Le bicarbonate dans l’aspirateur évitera que les acariens et leurs allergènes continuent à se développer.