Le Bicarbonate de potassium

Connaître le Bicarbonate de potassium

Définition du Bicarbonate de potassium

Le Bicarbonate de potassium se définit par :

    • Sa formule chimique : KHCO3. Comme le bicarbonate de sodium, il véhicule l'ion bicarbonate HC03-, mais le potassium (K) remplace le sodium (Na). Il partage donc avec le Bicarbonate de sodium certaines propriétés, mais il ne s'agit pas de la même molécule.
    • Son aspect : il se présente sous forme d'une poudre blanche à translucide, sensible à l'humidité.
    • Son aptitude à réguler le pH. Il neutralise les excès d'acidité, et son pH propre en solution aqueuse est légèrement basique, de l'ordre de 8,2.
    • Ses autres appellations : hydrogeno carbonate de potassium, carbonate acide de potassium (c'est le nom employé en alimentation, son code étant E501(ii), que l'on trouve parfois dans la composition des biscuits et des pâtisseries.
    • Son aptitude à libérer du dioxyde de carbone - CO2 - lorsqu'il est mélangé à un acide, ou lorsqu'il est chauffé. C'est ce qui explique que, comme le bicarbonate de soude, on l'utilise dans les levures.
    • Sa fabrication : à partir du Carbonate de potassium, de l'eau et du CO2

Le bicarbonate de potassium ne fait l'objet d'aucune classification parmi les produits chimiques dangereux (pas de "pictogramme de danger, ni de restriction pour le transport).

 

Utilisation du bicarbonate de potassium

On l'utilise :

  • Pour la désacidification des moûts et des vins en viticulture. Il s'agit alors d'un produit à usage viticole, impropre à la consommation humaine.
  • Comme additif dans l'alimentation humaine - il s'agit alors d'un produit de qualité alimentaire. C'est celui qui peut être consommé.
  • En cosmétique et en pharmacie
  • Dans les extincteurs à poudres, pour les feux de classes A,B et C
  • En agriculture, pour l'amendement des sols et pour la lutte contre les moisissures (le bicarbonate de potassium est utilisable en agriculture biologique).

Bicarbonate de potassium et santé

Le bicarbonate de potassium peut être utile dans certaines circonstances, mais quelles sont les précautions relatives à la santé ?

  • Ce n'est pas un médicament, et il ne se substitue en aucun cas à un traitement qui pourrait vous être prescrit par un médecin. De plus, il peut interagir avec certains médicaments, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.
  • Le potassium (K) est utile et nécessaire à l'équilibre métabolique, mais son excès peut entraîner des effets secondaires, cardiaques en particulier.
  • Dans le cadre sportif, il est utilisé pour neutraliser les excès d'acide lactique généré dans les muscles, et rétablir l'équilibre du pH sanguin en cas d'acidose métabolique. Il est également consommé par les sportifs qui ingèrent des quantités importantes de protéines, comme les adeptes de la musculation et du culturisme.
  • Attention : la première source de potassium doit provenir d'une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes en particuliers.

Bicarbonate de potassium et musculation

En dehors de son utilisation comme additif alimentaire, le bicarbonate de potassium est le plus souvent utilisé pour la musculation :

  • La consommation de quantités importantes de protéines entraîne une acidose métabolique qui se traduit par des crampes musculaires, des courbatures et des brûlures gastriques. Si cette acidose est fréquente, elle nuit à la constitution du muscle et elle altère le squelette (puisque le corps puise les composants alcalins nécessaires au rétablissement de la neutralité métabolique dans le calcium des os). Le Bicarbonate de potassium, consommé avec modération, favorise la prise de masse sèche.
  • De nombreux blogs et forums de musculation mentionnent l'intérêt du Bicarbonate de potassium :

    http://www.all-musculation.com

    http://www.planetemuscle.com

    http://www.superphysique.org

    http://www.musculaction.com

Comment utiliser le bicarbonate de potassium ?

Pour les soins du corps et dans un cadre sportif :

  • Divers forums et blogs sportifs et de musculation relatent l'utilisation du bicarbonate de potassium dans le but de limiter les courbatures et les phénomènes d'acidose métabolique (voir plus haut). Il s'agit d'expériences personnelles, mais il est déconseillé de dépasser la dose maximale de 15 à 20 g par jour, et ce de façon occasionnelle. Quoi qu'il en soit, il est recommandé de n'augmenter la consommation de bicarbonate de potassium que très progressivement, en commençant par 1 à 2 g par prise, pour atteindre un maximum de 5 g par prise (soit l'équivalent d'une cuillère à café rase).
  • Le bicarbonate de potassium peut aussi être intéressant dans le bain, pour limiter les courbatures et contribuer à détendre les muscles en les aidant à éliminer l'acide lactique et les toxines. Diluer 100 à 200 g de bicarbonate dans l'eau de la baignoire (une baignoire moyenne fait env. 80 litres). Les bains trop chauds (au dessus de 45 °C) et trop prolongés (plus de 20-30 mn) sont déconseillés.

Pour lutter contre les moisissures (oïdium...) au jardin et au potager (agriculture bio)

  • Le bicarbonate de potassium peut être utilisé seul ou en combinaison avec le bicarbonate de sodium
  • Le dosage ne doit pas dépasser 0,5 à 1 % (soit 5-10 g ou 1-2 cuillères à café par litre d'eau), en teneur totale en bicarbonate. Au delà, les feuilles pourraient être brûlées par les sels.
  • Appliquer en pulvérisation, le plus uniformément possible sur la totalité du végétal, de façon à le couvrir d'une file pellicule mais sans coulures excessives.
  • Pour améliorer l'application du bicarbonate de potassium ou du bicarbonate de sodium, il est possible d'ajouter du savon noir, à raison d'1 à 2 cuillères à café par litre d'eau.
  • L'application doit se faire dès les premiers symptômes, ou en préventif, surtout si on constate que d'autres végétaux à proximité sont déjà touchés.
  • Renouveler après une forte pluie, après séchage des végétaux. 3 applications sur la saison, espacés ou moins d'une à deux semaine, constituent un minimum.